Histoire de la Motte Féodale

Déjeuner unique et très romantique – quoi de plus parfait en début de journée ? Nous organiserons ce moment inoubliable et agréable pour vous et votre âme sœur.

Préambule : Les Vikings

Le fils de Charlemagne, Louis 1er dit le Pieux lui succède en 814. Seul fils légitime survivant, il hérite de l’ensemble de l’empire. Son règne n’est cependant pas de tout repos notamment en raison des révoltes de ses propres fils et des raids des Vikings qui viennent semer troubles et désordres en France.

Les historiens estiment que les premiers raids des « Hommes du Nord » ou « Nortmanni » en terres franques ont lieu à la toute fin du 8ème siècle, alors que Charlemagne est encore en vie. Ces Vikings ne cherchent pas à s’approprier des territoires mais veulent s’emparer des richesses des abbayes, villes et seigneuries ou capturer des personnalités importantes afin de les échanger contre des rançons. Les défavorisés ne sont cependant pas épargnés puisqu’ils sont réduits en esclavage.

Leurs raids sont rapides et meurtriers. Habiles navigateurs, ils parviennent à remonter les fleuves afin d’atteindre rapidement les villes et les attaquer par surprise. Si, au début, ils s’en prennent aux régions côtières, leurs incursions se font de plus en plus loin à l’intérieur des terres.

Vers la moitié du 9ème siècle, les ambitions des Vikings changent. Ils ont le projet d’installer des colonies au sein du royaume franc. Paris est assiégée à plusieurs reprises. En effet, le pays souffre à la fois d’une économie à l’agonie et d’une grande insécurité due à la multiplication des raids normands.

En 911, la signature du « Traité de Saint-Clair-sur-Epte » marque la naissance du Comté de Normandie dirigé par Rollon qui prend le titre de Jarl des Normands.

Historique

Le Mesnil-Jourdain est mentionné pour la première fois qu’en 1190 sous la forme Maisnilum Jordani.
Les toponymes avec le mot Mesnil sont assez fréquents pour les XIe et XIIe siècles. En revanche le nom Jordani n’est employé qu’à partir du début du XIIe siècle suite à la première croisade. Ce nom d’homme viendrait du fleuve Jourdain.

En 1190 Geoffroy du Mesnil, seigneur du Mesnil Jourdain construit un château dont il ne reste actuellement que la motte féodale entourée de douves sèches.

Le Mesnil Jourdain

Derrière l’église Notre-Dame, attenante et indissociable du manoir d’Hellenvilliers, formant tous deux un ensemble unique en Normandie, se dresse un logis de style Louis XIII auquel est adossée une motte féodale avec des fondations du 12e siècle étonnamment conservée.


La Motte Féodale

Une motte castrale, souvent appelée « motte féodale » est un type particulier de fortification de terre qui a connu une large diffusion au haut Moyen Âge. Elle est composée d’un remblai de terre rapportée volumineux et circulaire, le tertre.

Il existe plusieurs formes d’édification de ces ouvrages dans toutes les régions d’Europe. La motte castrale est remplacée par le château fort en pierre avant la fin du Moyen Âge, au moment de la Renaissance du XIIe siècle qui voit le triomphe de l’architecture philippienne.

Dans la plupart des cas, le tertre était entouré d’un fossé, le sommet étant occupé par une forte palissade. Un fortin de bois y était aménagé avec une tour de guet analogue à un donjon. La motte peut être considérée comme un château fort primitif.

En Europe occidentale, au xe siècle, l’armée carolingienne se montre trop lourde pour réagir aux rapides raids vikings. La défense s’organise donc localement autour des mottes, rapides à construire, et qui utilisent des matériaux peu coûteux et disponibles partout. Progressivement se distingue ainsi une élite guerrière dont la motte castrale matérialise l’autorité.

Le seigneur assure la protection d’un lieu commercial ou économique (souvent un village) et la motte devient un élément dominant de l’organisation spatiale de l’an mil. Elle peut servir également de résidence seigneuriale.
 

« Concernant notre motte, elle est assez typique des fortifications qui apparaissent à l’extrême fin du XIe siècle. Ainsi les châteaux à motte ducaux de Gisors et Château-sur-Epte sont édifiés en 1097. Par la suite d’autres mottes castrales sont construites durant le premier quart du XIIe siècle notamment lors de la guerre entre Henri Ier Beauclerc et son Frère Robert Courteheuse en 1105-1106 ou lors de l’invasion française d’une partie du Vexin en 1118-1119 ou encore lors de la révolte des barons contre Henri Ier Beauclerc en 1123-1124.

Il est donc possible d’émettre l’hypothèse que le petit château de Mesnil-Jourdain ait été édifié à cette période. Il semble que ce type de fortification n’est plus construite dans notre région à partir du milieu du XIIe siècle. »
Il est donc intéressant que sur le plan chronologie le toponyme et la typologie de la fortification soient concordantes.


Le voyage en vélo est destiné à ceux qui aiment le repos actif et ne veulent pas rester au lit toute la journée.
La location de canoë sera une excellente occasion de découvrir notre nature, cette vallée d’Eure verdoyante !

Contactez-nous

Profitez d’être à l’extérieur lors de votre séjour ! Vous bronzerez, écouterez de la bonne musique, plongerez dans la piscine, danserez au coucher du soleil et siroterez votre cocktail préféré.

Propositions de séjour d’affaires